digital-hifi
Haute-Fidélité et Salles de Cinéma privées
ACCUEIL HAUTE FIDELITE CINEMA Produits Services
ACCUEIL

Dans les années 60/70, la définition de la Haute Fidélité était très simple :

un fil droit avec du gain.

Force est de constater que les choses ont bien évolué et que, là comme ailleurs, les technologies numériques ont envahi le domaine. Avec comme premier bénéfice, celui de rendre possible des traitements que l’on connaissait depuis longtemps sur le plan théorique mais qu’on ne pouvait pas réaliser (exemple typique : le filtrage numérique notamment de type FIR). Eux-mêmes réalisables car les conversions analogiques/digitales ont énormément progressé. Ainsi que les performances des DSP (circuits de calcul numérique).


Aujourd’hui, la totalité des traitements sont numérisés sauf au niveau des transducteurs (Microphones et Haut-Parleurs). La somme des avantages est telle qu’un retour en arrière est impossible malgré quelques imperfections (?) que les amateurs de « disques noirs » (les vinyles) ne manqueront pas de citer.



Pourquoi un chapitre dédié aux technologies ? Car elles ont révolutionné le monde de l’audio (et bien évidemment celui de la vidéo) et ont permis d’abaisser le coût des systèmes de reproduction de très haute qualité de façon drastique. En général, elles sont d’abord adoptées par les professionnels pour des raisons de performances, de coût et de fiabilité. Puis elles font leur place petit à petit dans le grand public. Ainsi, dans quelques années, il n’y aura plus de câbles ! Tout transitera sur des câbles réseaux… on imagine le désarroi des audiophiles qui trouvent de moins en moins de sujets de tweaks (le son des DAC, le son des câbles…)


Mais pour le moment, la technologie qui nous intéresse au premier chef ici est celle du filtrage numérique qui a permis :


La technologie

De tels systèmes se révèlent particulièrement performants en matière de   


Véracité des timbres


Reproduction des plus petits détails (extinction       des notes, réverbération des lieux d’écoute,       esthétique sonore de l’enregistrement)


Image (précision de placement associée à chaque       instruments/voix/sons divers…)


Focalisation (reproduction de la taille exacte de la       source sonore…)






                                                       Mulidine Studio 2  >


Utilisées conjointement avec une paire d’enceintes à la base performante mais d’un coût raisonnable (< 3 500 €), la reproduction bénéficie de :

Une définition exceptionnelle associée aux qualités intrinsèques des enceintes proposées

Une très grande transparence due à l’architecture technique du système

Sa parfaite intégration au local d’écoute  dans le cas de l’utilisation optionnelle de la technologie Trinnov.

Sous réserve que votre local d’écoute présente un temps de réverbération raisonnable (inférieur à 0,3/0,4 s), les distorsions habituelles liées à l’acoustique du local d’écoute disparaissent en effet littéralement et vous assure d’une parfaite reproduction de l’oeuvre enregistrée, fidèle au travail conjoint des preneurs de son et des ingénieurs en cabine de mixage/production.